Skip to main content

L’histoire du tailleur féminin au fil des époques

Les origines du tailleur

Le tailleur pour femmes trouve ses racines au XIXe siècle, une période où la société était strictement codifiée, notamment concernant la place des femmes. Originellement, le concept du "tailleur" était exclusivement masculin, un ensemble composé d’une veste, d’un pantalon, d’un gilet confectionnés dans le même tissu. Pour les femmes, l'introduction du tailleur fut révolutionnaire, car il suggérait une certaine émancipation des contraintes vestimentaires et sociales. L'une des premières incarnations du tailleur féminin fut popularisée par la designer anglaise Emily Cooper en 1870 sous la forme d'une "jupe et veste", tenue adaptée pour le vélo et d'autres activités physiques. Ce style offrait aux femmes une plus grande liberté de mouvement tout en restant dans les normes de la mode féminine. 

Le véritable essor du tailleur féminin survient dans les années 1920 avec Gabrielle Chanel qui révolutionne la mode féminine avec son célèbre tailleur en tweed. Inspirée par les vêtements masculins, Chanel conçoit un ensemble qui se veut confortable et élégant, libérant les femmes des corsets restrictifs qui dominaient la mode féminine depuis des siècles. Son design simple, souvent orné de quelques boutons discrets et d'une coupe impeccable, a permis une transition vers des vêtements qui soulignent le confort sans sacrifier l'élégance. 

Le tailleur-pantalon

Initialement, les femmes ont d’abord commencé à porter des pantalons de lingerie sous les robes dans les années 1790 -1800 - un dessous en partie visible. Le pantalon était exclusivement réservé aux hommes, ils étaient donc les seuls à “porter la culotte” jusqu’aux années 60. C'est finalement la pratique du sport qui contribue à l’évolution du costume féminin et ce n'est que durant les années 70 qu'il deviendra cet habit universel aussi couramment porté par les hommes que par les femmes. Le célèbre créateur Jean Patou est l’un des précurseurs du sportwear. Dans un souci de fonctionnalité, il donnera aux femmes une nouvelle sensation de liberté tout en exaltant leur féminité. Ses tenues affichent ainsi des lignes pures, des motifs géométriques, voire cubistes pour un look décontracté. Il développera une palette colorée restreinte - bleue et blanche - mise en avant par une ambassadrice de renom, la championne de tennis Suzanne Lenglen. C’est pour elle que Jean Patou crée le premier short de tennis féminin. Jean Patou est également le premier créateur de mode à dessiner des cardigans en jersey et des maillots de bain en tricot, à fabriquer des accessoires assortis à la tenue, à apposer ses initiales sur ses créations.

Son travail inspira celui de Chanel, tout en restant dans l’ombre de cette exceptionnelle créatrice de mode. Le premier tailleur-pantalon fût officiellement créé en 1880 par l'anglais John Redfern. Cependant, l’une des premières images de tailleur-pantalon dans l’édition américaine de Vogue remonte à un article de 1933 intitulé Riviera Days and Nights, dans lequel on voit l’actrice Marlène Dietrich en tailleur-pantalon estival. En 1966, Yves Saint Laurent dévoile “Le Smoking”, un tailleur-pantalon élégant à porter en tenue de soirée - restant assez controversé à cette époque.

L’évolution du tailleur-pantalon

Après la seconde guerre mondiale, le tailleur féminin devient un symbole de professionnalisme et d'indépendance. Dans les années 1950 et 1960, des figures comme Christian Dior et Yves Saint Laurent redéfinissent le tailleur, le rendant plus sophistiqué et adapté au monde du travail. Dans les années 1980, le tailleur féminin atteint un nouveau sommet grâce notamment au designer Giorgio Armani qui le réinterprète avec des épaulettes marquées et des silhouettes élargies, reflétant la puissance et l'ambition de l'époque.

Cette décennie voit le tailleur devenir un incontournable pour la femme d'affaires, symbolisant à la fois le professionnalisme et le statut. Aujourd'hui, le tailleur féminin continue d'évoluer avec des interprétations modernes qui jouent sur les silhouettes, les matières et les coupes. Les designers contemporains, tels que Stella McCartney et Alexander McQueen, ont adapté le tailleur pour refléter les valeurs modernes de diversité, d'inclusion et de durabilité, tout en maintenant son essence. L'histoire du tailleur féminin est avant tout celle de l'émancipation et de l'adaptation. De la libération des corsets à la conquête des espaces de travail, le tailleur a été témoin et instrument des transformations des rôles des femmes dans la société. Plus qu'un simple vêtement, le tailleur féminin incarne l'évolution de la mode, des mœurs et de l'identité féminine à travers les époques. Il reste un symbole puissant de l'autonomie et de l'élégance féminine, prouvant que la mode est non seulement une affaire de style, mais aussi de substance.

Prendre rendez-vous

Vous n’aimez ni la cohue, ni les files d’attente ? Nous vous accueillons tous les jours de 10h00 à 17h00 EXCLUSIVEMENT SUR RENDEZ-VOUS, y compris le samedi (fermé le dimanche).

CONTACTEZ-NOUS AU
0478/522 447 ou